Rechercher

Pourquoi les tout-petits «mentent» parfois?

Les jeunes enfants disent souvent de petits mensonges sans mauvaises intentions. Dès l’âge de 2 ans et jusqu’à environ 5 ans, un enfant peut mentir pour éviter de se faire chicaner ou par peur de déplaire. Il va surtout essayer de cacher un geste qu’il a posé et qu’il regrette (ex. : il a tiré les cheveux de son frère, il a cassé un vase du salon…). À cet âge, il ne fait pas encore bien la différence entre de bonnes ou de mauvaises actions.

Aussi, avant 5 ans ou 6 ans, un enfant ne fait pas encore bien la différence entre la réalité et l’imaginaire Il peut donc déformer la vérité pour s’amuser, pour faire rire ou pour imaginer une réalité qui lui semble plus intéressante. Par exemple, il raconte qu’il a un papa explorateur, qu’il a un animal de compagnie rigolo ou qu’il est une fée. Ces « inventions » sont plutôt le reflet des rêves et des désirs de l’enfant que de réels mensonges.

Parfois, le mensonge peut camoufler une faible estime de soi. Un enfant peut en voyant le beau château de sable de son copain de jeu, raconter qu’à la maison, il a construit un bien plus gros château qui ne s’effondre jamais.

En tant que parent, il est important de prendre ces petits mensonges pour ce qu’ils sont au lieu de les considérer comme un problème. Un enfant cesse habituellement de mentir vers 5 ans à 6 ans alors qu’il fait mieux la différence entre l’imaginaire et la réalité et qu’il comprend le sens du bien et du mal.


https://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/comportement/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-enfant-mentir-mensonge



3 vues0 commentaire